MR
Belouga
FR RU UK


Début de la restauration de la gabare "Les Deux Frères"

MARC RONET ARCHITECTURE NAVALE réalise une mission complete de maitrise d'oeuvre pour les travaux de restauration.

        Construite en 1892 au chantier Tramasset (Gironde), ce dernier exemplaire de gabarre fluviale fut d'abord utilisée pour le transport de marchandise, puis devint bateau de plaisance après la seconde guerre. Très fatigué, le bateau obtient le classement Monument Historique en1992, puis est complètement reconstruit par le chantier Durand (Marans) en 1993.  Depuis 2007, il est la propriété du Conseil Général de la Gironde qui le fait naviguer dans le cadre associatif.

       Pour poursuivre ses navigations, le bateau nécessite actuellement une remise en condition qui va porter sur de nombreux postes: bordage, pont, gréement, mature, motorisation, électricité, vont ainsi être restaurés. 

    Pour l'aider dans cette tâche, le Conseil General de la Gironde a confié à Marc Ronet Architecture Navale une mission complète de maîtrise d'oeuvre:

►     Diagnostique
►     Avant-projet pour la future exploitation
►     Rédaction des cahiers des charges techniques pour les procédures de consultation
►     Direction de l'exécution
►     Assistance au maître d'ouvrage pour la réception des travaux
►     Etablissement du dossier pour l'homologation

        Les travaux sont prévus pour l'hiver  2015-2016 afin que la gabarre retrouve les eaux de la Garonne au printemps prochain

En cours de restauration: le Pailebot Miguel Caldentey

    A la suite d'un appel d'offre public, MARC RONET ARCHITECTURE NAVALE s'est vu confier l'assistance à maitrise d'ouvrage du projet de restauration de la goélette Miguel Caldentey. L'armateur, conscient de l'enjeu technique et économique, a souhaité recourir aux services d'un architecte naval pour le guider et le conseiller au travers des nombreux aspects du projet. La mission comporte entre autres les postes suivants :

►     Définir les postes de la restauration et aide au choix des intervenants
►     Rédaction des cahiers des charges techniques pour les procédures de consultation et analyse de offres
►     Etablir et présenter le dossier pour l'homologation et la certification
►     Effectuer le suivi réglementaire complet du bateau
►     Définir le programme de la future exploitation du bateau

Historique du Pailebot Miguel Caldentey

    Construit en 1916 Palma de Majorque pour le minotier Miguel Caldentey y Ginard, il fait partie de la famille des pailebots, ces  goélettes de charge qui cabotaient entre Majorque, Barcelone, Valence, Port-Vendres et Marseille dans la première moitié du XX ème siècle. D'abord pur voilier, puis motorisé en 1936, il effectuera une carrière de transport d'agrumes, de céréales et de bois jusqu'en 1972. Arrivé en France en 1973, il fut transformé en club-house. Et au fil des ans, malgré son classement de monument historique en 1988, le bateau est laissé à l'abandon dans l'arrière port du Canet.

La restauration

    En 2005, les pouvoirs publics et des associations de sauvegarde du patrimoine maritime s'unissent pour lancer un ambitieux projet de récupération et de sauvegarde de ce monument. Depuis 2007, le SIVU Pailebot Miguel Caldentey formé par les communes de Port-Vendres, Argelès-sur-Mer, Banyuls-sur-Mer mène le projet en partenariat avec le conseil régional de Languedoc Roussillon et la DRAC, le parc naturel régional de la Narbonnaise et la logistique du conservatoire maritime et fluvial des pays Narbonnais. Les travaux sont menés par le charpentier de marine Yann Pajot dans le cadre du chantier d'insertion charpenterie de marine du parc naturel et du PLIE du grand Narbonne. A ce jour, la structure axiale, le bordage, les serres, le barrotage, et 60 pourcents des membrures ont déjà été remplacés.

Principales caractéristiques :

Longueur à la flottaison:       23.8 m
Longueur hors tout:              37.0 m env.
Largeur au maitre bau:         6.55 m
Déplacement en charge:       186 t
Tirant d'eau:                         2.08 m
Voilure:                                 417 m2
Bordage et structure historique en pin
Gréement goélette à 2 mats
Motorisation: 2 moteurs, 2 lignes d'arbre

Plus d'information et l'hstorique complet du bateau sur le site de la mairie de Port Vendres

CG66port-vendresport-vendresbanyulsDRACDRACDRAC

Belouga n°568

    Sorti des chantiers Jouët de Sartrouville en 1958, le bateau n'a subi aucune transformation au fil des ses différents propriétaires, ayant ainsi l'avantage de présenter un aspect identique à celui de son neuvage, conforme aux plans de l’architecte Eugène Cornu. Cependant, afin de retrouver toutes ses qualités d'origine, une restauration en profondeur a nécessité les travaux suivants :

Changement des bordé de fonds
Complément de vissage du bordé latéral
Remplacement de la semelle de quille
Replacement du bas du tableau
Décapage complet des vernis du roof et du cockpit
Dépose intégral de l’accastillage, puis polissage
Reprise des tôles de la dérive et du safran
Remise en état de la tête de barre
Remise en état des espars
Reprise des vernis intérieurs   cliquez les photos pour agrandir

Voir le diaporama de la restauration

12m JI Wings

    Lancé en 1937, ce 12 mètres de jauge international a été dessiné par Charles E. Nicholson. La restauration en profondeur en 2006-2007 au chantier du Guip à Brest a permis une remise à neuf de ce splendide racer. Ainsi le plan de pont a retrouvé sa configuration d’origine.
Suivi et plan divers nécessaires pour la restauration au sein du cabinet GRD

Le Mutin, Marine Nationale

    Au cours de son passage au chantier du Guip en 2009, ne disposant pas d'archives précises, la marine nationale a souhaité pérenniser le tracé de ce bâtiment. Au sein du cabinet Ribadeau Dumas, un relevé de la carène par laser 3D a été effectué pour retracer précisement les formes de carène sur ordinateur. Et dans ce même esprit, un relevé et une mise en plan détaillé du plan de pont, des espars et des ferrures du gréement ont été effectués.

Swing, Runabout Dodge 16'

    Confié par le musée de la batellerie de Conflans Sainte Honorine à l'association Sequana, ce très rare exemplaire de canot automobile Dodge 16 pieds de 1930 nécessitait une lourde restauration. Alors membre actif de l'Association, j'ai participé à ce projet passionnant. Au programme, changement des bordés de fond, de la quille, reprise des bordés latéraux et du pont, vernis, accastillage et remise à neuf du bloc moteur Lycoming d'origine ! Une aventure unique et riche d'enseignements.

Quelques photos de la restauration sur le stie de l'association Sequana cliquez les photos pour agrandir

Marc   Ronet  Architecture  Navale           -          Nantes          -          06 30 25 87 44          -          contact          -       mentions légales